C’est vachement grand, quand même !

visibility142 Vues list Dans: Les affiches

L’affiche de cinéma, comme on le sait, se décline en plusieurs formats. Enfin, moins qu’à une époque. Deux formats principaux en fait. Mais avant il y en avait plus. Genre quatre. Ou cinq. Ça dépend des films. Et puis c’est juste pour chez nous, parce qu’à l’étranger c’est encore pas les mêmes. Mais le meilleur, c’est que dans tous ces formats, un seul est standard !

Les formats réguliers : Ils existent pour tous les films, quelque soit l’époque (sauf au tout début, ou il n’y avait pas d’affiche). Il y en a deux :

C’est un des deux formats qui a résisté au temps ; il est en normalement plié en 16 (en deux, en deux, en deux, et en deux). Dans la boutique, on n’en expose qu’une vingtaine, mais on en a beaucoup d’autres !

Ce n’est pas du A4, ni même du A3, c’est plus grand ! Cependant, et j’insiste sur ce point : même si on appelle ça du 60x40, la plupart de ces affiches sont plus petites, genre 53x40 ; Elles sont majoritairement pliées en deux (des fois en quatre ; Ce sont les imprimeurs qui les plient, pas nous !), mais de nos jours cette règle est moins incontournable.

Ensuite, moins courants, nous avons :  

Format qui est bien tombé en désuétude depuis pas mal d’années, c’est ¼ de grand format. De nos jours, peu de films en bénéficient. C’est le seul format de cinéma qui soit standard ! Jusqu’aux années 80, il n’est pas rare que le 60x80 ait un visuel différent du 60x40 et du 120x160. Elles sont généralement pliées en 4.
Le Festival de Cannes imprime depuis quelques années son affiche officielle dans ce format, en plus du 120x160cm et du 60x40cm. 

  • Le pantalon / « Le poster-de-porte » : 60 X 160 cm

½ grand format en hauteur, avec le visuel amputé de moitié, ou serré sur la moitié du haut, avec le titre en grand sur le bas.

 

  • Les formats « à la con » : il se passe souvent des choses étranges dans le milieu de l’édition. Que ce soit pour économiser ou pour se la péter, les formats suivants sont rares.

La 80 X 120 

Principalement utilisé pour des ressorties (mais pas que) et par de petites structures, comme Les Acacias, ou Action Gitanes (mais pas que), c’est ½ grand format, dans la largeur. De tous les formats, c’est certainement le plus instable, et celui sur lequel on trouve la plus grande variance.

Les « multi-panneaux »

Parfois, la production a tellement confiance dans le film qu’elle veut plus grand qu’une 120 x 160. De nos jours, on imprime généralement ces éléphants sur de la bâche, mais dans le temps… On les imprimait en plusieurs morceaux. La plus fréquente de ces horreurs est la deux-panneaux, qu’elle soit 160x240 (deux affiches verticales côte à côte, cas général), 240x160 (deux affiches horizontales l’une au-dessus de l’autre), ou 320x120 (le pantalon géant, deux affiches verticales l’une au-dessus de l’autre). On trouve également la quatre-panneaux (320 x 240 ou l’inverse, quatre affiches horizontales ou verticales disposées en carré) et la huit panneaux (320 x 420, 8 affiches verticales disposées en deux rangées de 4, l’une au-dessus de l’autre ; les deux affiches à l’extrême droite sont généralement des pantalons). Au-delà de leur petit tirage, il est relativement rare de les rencontrer entières.

  Les formats « publicitaires » : Formats délaissés pour le cinéma depuis pas mal d’années. Tous les films n’en ont pas, même à l’époque où ils étaient courants. Notons au passage que ces deux formats étaient utilisés par les affichages de vidéoclub ; ces versions (qui montrent souvent l’image du DVD) ne sont pas commercialisables.

 

  • Les formats étrangers : Il serait long et inutile d’énumérer tout ce qui se fait partout, aussi allons-nous nous concentrer sur ce qu’on a. Et on en a peu. Elles ont généralement un visuel différent des affiches françaises.
  • Les Belges (38 x 55, titres « sous-titrés » en flamand, bande blanche en haut ou en bas) ; on trouve aussi quelques 120 x 160.
  • Les Italiennes petit format (30 x 70, bande blanche en haut ou en bas) et grand format (100 x 140) ; on trouve aussi (rarement) du 70x100.
  • Les Allemandes petit format (60x80) et grand format (80x120), généralement pliées ;
  • Les USA, petit format (50 x 70) et grand format (70 x 100, aussi appelé « one sheet ») généralement pliées.

 

Et puis il y a les Posters, qui peuvent être de toutes les tailles, souvent standards (50x70, 70x100, 30x40, 24x30), reproduire le visuel d’une affiche (généralement étrangère) ou pas, être de bonne qualité ou pas. Mais là on quitte le collectionnable pour la déco...

Dimanche Lundi Mardi Vendredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre